Blog

Un avocat… combien ça coûte ?

Connecting Negus

12 Fév 2019

Un avocat… combien ça coûte ?

Dans Juridique 0 Commentaire(s)
Partager
Un avocat… combien ça coûte ?

Ally McBeal, Kevin Hill, The Good Wife, Suits… Les séries télé américaines sur le monde judiciaire ont largement contribué à répandre l’idée selon laquelle un avocat coûte très cher.

Blacknetwork revient sur 4 idées fausses :

1) Un avocat coûte très cher. FAUX

En réalité l’affirmation n’a pas vraiment de sens. En effet, les honoraires de l’avocat sont librement négociés avec le client. Par ailleurs, l’avocat fixe ses honoraires en fonction de son expérience, sa notoriété, sa spécialisation…
Enfin, il ne faut pas confondre le tarif de la consultation, avec le tarif pour le traitement de votre dossier : Prendre une consultation chez un avocat ou un dentiste, c’est le même principe. On dit souvent que « le dentiste coûte très cher ». Or ce n’est pas la consultation qui coûte cher, mais les actes pratiqués. Entre la vingtaine d’euros pour la consultation et les milliers d’euros pour la prothèse dentaire, il y a tout un monde. En même façon, chez un avocat, le prix de la consultation orale qui dure en général 1/2 heure oscille souvent entre 50€ et 150€. Durant cette consultation, l’avocat vous écoute, établit un diagnostic de votre situation, et vous renseigne sur les chances de succès ou d’échec de l’action que vous souhaitez engager.
Enfin si vous vous mettez d’accord sur un prix, l’avocat a l’obligation de vous faire signer une convention d’honoraires préalable. Cela évite les mauvaises surprises.

2) Je n’ai pas d’argent, mais mon avocat pourra être payé uniquement sur les sommes que j’ai gagnées. FAUX

D’une part, l’issue d’un procès n’est jamais certaine, alors que l’avocat aura effectué sa prestation. Ce que vous payez, c’est une prestation de service, pas un résultat.
D’autre part, il est interdit de signer une convention qui ne porterait que sur le résultat.
Toutefois, un honoraire de résultat complémentaire pourra être convenu entre les parties.

3) La première consultation est gratuite. FAUX

Toutefois, l’accès à la justice est un droit. Selon vos ressources, vous pourrez peut-être bénéficier de l’aide juridictionnelle. C’est le paiement des honoraires de l’avocat par l’Etat. Si l’avocat accepte de vous assister à ce titre, et si vous bénéficiez de l’aide juridictionnelle totale, vous ne paierez rien. Elle est réservée aux particuliers et aux associations à but non lucratif (sous certaines conditions).

4) Si un litige survient, je pourrai toujours souscrire une assurance protection juridique pour payer l’avocat. FAUX.

Il peut être très utile d’avoir une assurance protection juridique. Beaucoup en possède une sans le savoir : renseignez-vous ! Cette assurance prend en charge tout ou partie des honoraires de l’avocat. Toutefois, elle ne sert que pour l’avenir, pas pour un litige en cours ou déjà survenu. D’où l’intérêt d’être prévoyant, et d’y penser dès à présent !
Attention, certaines assurances prévoient même un délai de carence. Sachez qu’il existe également des assurances protection juridiques pour les professionnels.



Je suis juriste et travaille à la coordination d'une ligne d'information du grand public sur le droit de la santé. Je cherche sans cesse à m'améliorer et suis boulimique de connaissances. SOCIABLE est l'un des mots qui revient souvent lorsque l'on cherche à me décrire. Cette facilité à rentrer en contact avec mon prochain, doublée de la volonté de participer activement au redressement de l'Afrique m'ont conduit a participer à la création de BLACKNETWORK.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Black Network Contact








Groomers Barbershop